3.07.2013

we're just gonna hit the sea, saying hey ! I'm the sun ! I'm home and I'm alive !




Ca commence par la douleur en fait, aïgue, par un terrassement intérieur, d'un coup t'es balayé, et tu t'écroules mon pote, tu es au sol, ta respiration est hachée, insoutenable, le réel te fait mal.

Bing badabing.

Te fait mal. Mais, petit à petit, te détache, très peu à peu doucement tendrement, te détache du réel, et tu fonds, tu te coules dans le parquet, tu n'es plus là, tu es tout le monde, tous les gens qui ont marché sur ce parquet, Jesus ! 

Et au fond, t'as mal mais t'es pas mal avec toi-même, surtout ces derniers temps, du coup tu souris, du fin fond du trou tu souris, hey ! c'est cool, je suis jeune, j'ai 24 ans et, au fond, je suis la vie que j'ai choisi, buddy;

Et tu te sens un peu plus sage, plus apaisé  tu voyages dans le réel, pis un peu dans l'irréel des fois, mon vieux, mon tout petit, tu te dis, sorti du trou, les yeux aveuglés par la lumière, tu te dis, merde !

J'ai oublié la suite.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire